Règles orthographiques: Les accents é et è


Règles orthographiques
Les accents é et è

Règle générale d'accentuation
On ne met pas d'accent sur une voyelle suivie d'une consonne doublée ou d'un x:
- s'efforcer, examiner...
Sauf dans le cas où l'accent sert à différencier un verbe d'un autre:
- que je crûsse (imparfait du subjonctif du verbe croître)

Verbes avec un e muet
Devant une syllabe contenant un e muet, on écrit è et non é: évènement (note: événement est l'orthographe la plus répandue) comme avènement, cèdera comme lèvera, etc.

Exceptions:
a) les préfixes
- et pré- (dégeler, prévenir, etc.);
b) les é initiaux (échelon, édredon, élever, etc.);
c) médecin et médecine.

Dans les verbes terminés à l'infinitif par -eler et -eter, le e du radical se change en è quand la syllabe qui suit contient un e muet: il détèle, il époussète; il détèlera, etc. Les noms en -ment s'écrivent comme le verbe.

Exceptions: appeler, jeter et les verbes de leurs familles (y compris interpeller) redoublent
l ou t devant une syllabe contenant un e muet: j'appelle, je jette, j'appellerai, etc.

Note: Ceci fait partie des modifications orthographiques de 1990, les anciennes formes sont encore tolérées.

Verbes avec le préfixe "dé"
Lorsqu'un verbe commence par le préfixe dé, il prend normalement un accent : déranger...
Sauf dans le cas où un
s de liaison apparaît. On écrit alors des avec 2 s pour former le son s:
- dessécher, dessaisir, desservir, dessabler...

Et on écrit dé lorsque l'on entend le son Z :
- désunir, déshabiller, désaccord, déshonneur...

Verbes à la forme interrogative
Lorsque le verbe se termine par un e final, un accent grave apparaît dans la nouvelle orthographe afin de tenir compte des sonorités. Ainsi écrit-on au subjonctif: puissè-je, aimè-je...

0 commentaires: