• آخر المواضيع
  • السنة التحضيريّة
  • السنة الأولى أساسي
  • السنة الثانية أساسي
  • السنة الثالثة أساسي
  • السنة الرابعة أساسي
  • السنة الخامسة أساسي
  • السنة السادسة أساسي
  • موارد المعلم
  • السنة السابعة أساسي
  • السنة الثامنة أساسي
  • السنة التاسعة أساسي
  • موارد الأستاذ (إعدادي)
  • السنة الأولى ثانوي
  • السنة الثانية ثانوي
  • السنة الثالثة ثانوي
  • السنة الرابعة ثانوي BAC
  • موارد الأستاذ (ثانوي)
  • البحوث
  • ملخّصات الدروس
  • الامتحانات
  • الحقيبة المدرسية
  • التمارين
  • Séries d'exercices
  • BAC
  • ألعاب
  • Bibliothèque
  • اختبر ذكائك
  • مكتبتي
  • إبداعات المربّين
  • للمساهمة في هذا الموقع
  • المنهج الجزائري
  • دليل الموقع
  • من نحن؟
  • Le parc national de l’Ichkeul

    هَلْ جَزَاءُ الْإِحْسَانِ إِلَّا الْإِحْسَانُ
    من واجبنا أن نجتهد في توفّير كلّ ما تحتاجونه، ومن حقّنا عليكم نشر كلّ صفحة أفادتكم
    D'ailleurs, n'hésitez pas à aimer/partager cet article


    Le parc national de l’Ichkeul 

    Situation:

    Le parc national de l’Ichkeul est situé dans la plaine de Mateur, à 75 Km au Nord de Tunis; il fait partie du Gouvernorat de Bizerte.


    Composantes:
    D’une superficie de 12600 ha, il est composé de trois entités paysagères: le lacal, d’une superficie moyenne de 8500 ha, les marais de 2737 ha qui l’entourent et un Jebel, massif calcaire culminant à 511m, qui le superplombe au Sud.

    Création:

    Le parc national de l’Ichkeul à été crée par le dècret n°80-1608 du 18 décembre 1980. Climatologie: Le parc national de l’Ichkeul se trouve dans les étages bioclimatiques sub-humides à hiver doux. L’ensemble du bassin de l’Ichkeul présente un climat assez homogène de type méditerranéen influencé par les vents dominants du Nord-Ouest porteurs de pluie qui en font l’une des zones du littoral Nord de la Tunisie les plus arrosées.

    Richesses écologiques du parc:

    La diversité et l’originalité des biotopes font que le parc national de l’Ichkeul présente une richesse exceptionnelle en faune et en fore sauvages. C’est ainsi qu’on a pu recenser environ 230 espèces animales et plus de 500 espèces végétales.

    Valeurs reconnues au niveau mondial:

    Le lac et les marais de l’Ichkeul sont depuis longtemps reconnus (avec Doriana en Espagne, la Camargue en France et El Kala en Algérie) comme une des quatre principales zones humides du bassin occidental de la Méditerranée. La valeur biologique exceptionnelle et la valeur paysagère remarquable du parc national de l’Ichkeul, avec le Jebel, pointement rocheux isolé, surgissant au milieu d’une zone humide relativement étendue, sont avérées à l’échelle mondiale. C’est en effet un des rares sites au monde inscrit sur trois conventions internationales.

    Dernier grand lac d’eau douce d’Afrique du Nord, le parc national de l’Ichkeul a été inscrit sur la liste des sites naturels du Patrimoine Mondial de L’UNESCO en 1979, comme lieu d’hivernage important pour des centaines de milliers d’oiseaux d’eau migrateurs du paléarctique occidental.


    La présence d’une population autochtone à l’intérieur même du parc ainsi que d’activités humaines liées à la conservation des ressources naturelles avait déjà motivé son inscription sur la liste des Réserves de la Biosphère de l’UNESCO en 1977.

    La convention RAMSAR, en 1980, a quant à elle reconnu le lac et les marais d’Ichkeul comme zone humides d’importance internationale en tant que lieu d’hivernage pour des milliers d’oiseaux d’eau migrateurs, parmi lesquels certaines espèces sont menacées. Elle a également considéré ce site comme exemple représentatif de zone humide au niveau régional en tant que lieu de refuge pour de nombreux oiseaux nicheurs et pour son importance quant à sa population de poissons d’eaux saumâtres.

    هناك تعليق واحد :