• آخر المواضيع
  • السنة التحضيريّة
  • السنة الأولى أساسي
  • السنة الثانية أساسي
  • السنة الثالثة أساسي
  • السنة الرابعة أساسي
  • السنة الخامسة أساسي
  • السنة السادسة أساسي
  • موارد المعلم
  • السنة السابعة أساسي
  • السنة الثامنة أساسي
  • السنة التاسعة أساسي
  • موارد الأستاذ (إعدادي)
  • السنة الأولى ثانوي
  • السنة الثانية ثانوي
  • السنة الثالثة ثانوي
  • السنة الرابعة ثانوي BAC
  • موارد الأستاذ (ثانوي)
  • البحوث
  • ملخّصات الدروس
  • الامتحانات
  • الحقيبة المدرسية
  • التمارين
  • Séries d'exercices
  • BAC
  • ألعاب
  • Bibliothèque
  • اختبر ذكائك
  • مكتبتي
  • إبداعات المربّين
  • للمساهمة في هذا الموقع
  • المنهج الجزائري
  • دليل الموقع
  • مناشير
  • من نحن؟
  • Le parc national de l’Ichkeul - Le jebel Ichkeul

    هَلْ جَزَاءُ الْإِحْسَانِ إِلَّا الْإِحْسَانُ
    من واجبنا أن نجتهد في توفّير كلّ ما تحتاجونه، ومن حقّنا عليكم نشر كلّ صفحة أفادتكم
    D'ailleurs, n'hésitez pas à aimer/partager cet article


    Le Jebel Ichkeul 

    Le Jebel Ichkeul est un site paysager remarquable. C'est un pointement calcaire de 511 mètres d’attitude à partir de quel on jouit d'un vaste panorama sur le lac et les marais.

    La végétation riche en espèces végétales et dominée par l'association de l'oléolentisque est caractéristique du climat sub-humide méditerranéen  Le jebel peut être subdivisé en quatre secteurs en fonction de la topographie, de la physionomie et de la structure de la végétation.

    * Dans la partie Nord-Est du Jebel la végétation est constituée essentiellement d'arbres et d'arbustes. Les oléastres et les lentisques sont associés au Filiaire, au Périploque, au Caroubier et au Genevrier de Phénicie. Cette strate arbustive dense permet le développement d'un riche cortège humicole et sciaphile avec notamment le Jasmin sauvage. L'Arum d'Italie. L'Arisarium commun, l'Asperge cultivée, le Cyclamen d'Afrique.

    * Dans le secteur Ouest, la végétation est plus dégradée avec une strate arbustive moins développée, toujours dominée par l'oléstre et le lentisque associés à l'Asperge blanche et le Périploque. Sous cette strate on peut observer entre autres quelques Caroubiers, le Tamier commun, le Cyclamen d'Afrique.

    * Au point extrême Ouest du Jebel, entaillé de carrières, maintenant fermées, la végétation est beaucoup plus dégradée et constitue un mattoral bas et clair formé d’oléastres, de lentisques et de péroploques. Les ligneux les plus fréquents sont les Euphorbes arborescentes, espèces rupicole, qui trouve son développement optimal sur les rochers des versants ainsi que les Asperges blanches. Dans les fentes et les fissures des rochers, on trouve des espèces rupicoles: Cotylédon nombril de Vénus, Oprin à feuilles épaisses, Caprier épineux…

    * Le secteur situé sur les flancs Sud et Sud-Est du Jebel montre une végétation nettement moins dense dont la physionomie et la structure varient selon l’influence de la présente des anciennes carrières et la proximité des habitants. Sous une strate arbustive moins développée on trouve des espèces thermophiles indiquant une tendance chaude comme le Phagnalon des rochers, le cheillanthès odorant, la Capillaire dorée..

    Ce Jebel est un milieu privilégié pour de nombreuses espèces d'oiseaux, notamment de rapaces et de passereaux, mais également pour plusieurs mammifères comme le sanglier.

    Au pied du Jebel Ichkeul jaillissent, des sources thermales chaudes (42°C) qui sont reptuées pour leurs valeurs thérapeutiques.

    Sur la pointe Nord-Est du Jebel se trouve un écomusée ou en peut visiter une exposition permanente évoquant l'importance écologique du parc. En tant que zone humide et ses richesses et qui permet aux visiteurs de plus en plus nombreux de mieux apprécier les richesses du parc.

    Un centre d'accueil a été construit tout près de l'entrée du parc, dans un but de formation et de recherche, équipé d'un laboratoire, d'une salle de conférence, et d'une bibliothèque.


    ليست هناك تعليقات :

    إرسال تعليق