• آخر المواضيع
  • السنة التحضيريّة
  • السنة الأولى أساسي
  • السنة الثانية أساسي
  • السنة الثالثة أساسي
  • السنة الرابعة أساسي
  • السنة الخامسة أساسي
  • السنة السادسة أساسي
  • موارد المعلم
  • السنة السابعة أساسي
  • السنة الثامنة أساسي
  • السنة التاسعة أساسي
  • موارد الأستاذ (إعدادي)
  • السنة الأولى ثانوي
  • السنة الثانية ثانوي
  • السنة الثالثة ثانوي
  • السنة الرابعة ثانوي BAC
  • موارد الأستاذ (ثانوي)
  • البحوث
  • ملخّصات الدروس
  • الامتحانات
  • الحقيبة المدرسية
  • التمارين
  • Séries d'exercices
  • BAC
  • ألعاب
  • Bibliothèque
  • اختبر ذكائك
  • مكتبتي
  • إبداعات المربّين
  • للمساهمة في هذا الموقع
  • المنهج الجزائري
  • دليل الموقع
  • مناشير
  • من نحن؟
  • Les temps de la conjugaison: La concordance des temps

    هَلْ جَزَاءُ الْإِحْسَانِ إِلَّا الْإِحْسَانُ
    من واجبنا أن نجتهد في توفّير كلّ ما تحتاجونه، ومن حقّنا عليكم نشر كلّ صفحة أفادتكم
    D'ailleurs, n'hésitez pas à aimer/partager cet article


    Les temps de la conjugaison
    La concordance des temps

    » A. L'indicatif
    L'indicatif est un mode personnel (qui se conjugue en personne) comme le subjonctif, le conditionnel et l'impératif.
    Les temps de l'indicatif sont:
    - le présent
    - le passé composé
    - l'imparfait
    - le plus-que-parfait
    - le passé simple
    - le passé antérieur
    - le futur simple
    - le futur antérieur

    » B. La concordance des temps
    La chronologie de ces différents temps est liée au sens de la phrase. On parle alors de concordance des temps.
    La concordance des temps s'applique dans une phrase contenant une proposition principale et une proposition subordonnée.

    Le verbe de la proposition subordonnée peut exprimer:
    - une action antérieure,
    - une action simultanée,
    - une action postérieure au verbe de la proposition principale.

    » C. Les principales règles de concordance.
    1. J'utilise l'imparfait de l'indicatif dans la subordonnée pour exprimer la simultanéité.
    Exemples:
    - Je voyais qu'elle arrivait.
    - Je vis qu'elle arrivait.

    2. J'utilise le plus-que-parfait de l'indicatif dans la subordonnée pour exprimer l'antériorité.
    Exemples:
    - Il me racontait qu'il les avait déjà vus.
    - Il me raconta qu'il les avait déjà vus.

    3. J'utilise le passé simple de l'indicatif dans la subordonnée afin d'exprimer la brièveté.
    Exemple:
    - Je dormais quand l'orage éclata.

    4. J'utilise le conditionnel présent dans la subordonnée pour exprimer la postériorité.
    Exemples:
    - Je compris qu'il n'y arriverait pas.
    - J'avais compris qu'il n'y arriverait pas.

    Remarque: lorsque le verbe de la subordonnée doit être conjugué au subjonctif, seuls le présent et le passé du subjonctif sont aujourd'hui utilisés dans le langage courant.
    Exemple:

    - Je voulais qu'il arrive à l'heure.

    ليست هناك تعليقات :

    إرسال تعليق