• آخر المواضيع
  • السنة التحضيريّة
  • السنة الأولى أساسي
  • السنة الثانية أساسي
  • السنة الثالثة أساسي
  • السنة الرابعة أساسي
  • السنة الخامسة أساسي
  • السنة السادسة أساسي
  • موارد المعلم
  • السنة السابعة أساسي
  • السنة الثامنة أساسي
  • السنة التاسعة أساسي
  • موارد الأستاذ (إعدادي)
  • السنة الأولى ثانوي
  • السنة الثانية ثانوي
  • السنة الثالثة ثانوي
  • السنة الرابعة ثانوي BAC
  • موارد الأستاذ (ثانوي)
  • البحوث
  • ملخّصات الدروس
  • الامتحانات
  • الحقيبة المدرسية
  • التمارين
  • Séries d'exercices
  • BAC
  • ألعاب
  • Bibliothèque
  • اختبر ذكائك
  • مكتبتي
  • إبداعات المربّين
  • للمساهمة في هذا الموقع
  • المنهج الجزائري
  • دليل الموقع
  • من نحن؟
  • Emploi des temps: Utilisation du subjonctif

    هَلْ جَزَاءُ الْإِحْسَانِ إِلَّا الْإِحْسَانُ
    من واجبنا أن نجتهد في توفّير كلّ ما تحتاجونه، ومن حقّنا عليكم نشر كلّ صفحة أفادتكم
    D'ailleurs, n'hésitez pas à aimer/partager cet article

    Emploi des temps
    Utilisation du subjonctif

    Le subjonctif est le temps du doute, de l'incertitude et de l'éventuel. Le subjonctif a quatre temps mais l'imparfait et le plus-que-parfait sont d'un usage relativement rare surtout à l'oral. Contrairement à l'indicatif, le temps du subjonctif ne permet pas vraiment de situer l'action sur la ligne du temps. On met le temps plus pour respecter la concordance des temps et ainsi reproduire le temps de la proposition principale. Même le présent et le passé du subjonctif ont plutôt un sens qui permet de savoir si on parle d'une révolue ou non plus que d'une pure notion temporelle. Regardez ces deux phrases. On voit clairement que dans la seconde, on parle d'action achevée plus que de temporalité.
    - Je veux qu'il voie le résultat aujourd'hui.
    - Je veux qu'il ait vu le résultat aujourd'hui.

    Lorsque la proposition principale exprime un sentiment, un désir, un souhait, un ordre ou une attente, on utilise également le subjonctif car on ne peut jamais  savoir si cela va se réaliser.
    - Je souhaite qu'il s'en aille.

    On notera que dans certaines conditions, on peut utiliser indifféremment l'indicatif et le subjonctif. C'est le cas après des verbes tels que admettre, comprendre, expliquer, supposer ou encore les verbes d'opinion de façon négative.
    - Je pense que tu peux le faire. (indicatif)
    - Je ne pense pas que tu puisses le faire. (subjonctif)
    - Je ne pense pas que tu peux le faire. (indicatif)

    ليست هناك تعليقات :

    إرسال تعليق